Fiche Métier Armurier :

Salaire, Formation, Rôle et Compétence

Armurier

Salaire Moyen brut par an

32900 €

Niveau d’étude 

CAP – BMA

Top 5 compétences

connaître la législation en vigueur - être passionné par le tir à l'arme à feu - Fibre commerciale - posséder une culture historique sur les armes - savoir travailler le métal et le bois

Derrière chaque blessé par balle, se cache une arme à feu qui a été conçue par un professionnel. Ce dernier pense, fabrique, livre et modifie au besoin les armes à Feu ou les armures de façon générale. Une distinction existe entre ceux qui les fabriquent et ceux qui les livrent. C’est un métier délicat qui nécessite un réel engagement et une motivation grandiose. Découvrez tout sur le métier d’armurier. 

Quel est le rôle d’un armurier ?

Le rôle d’un armurier se résume à la mise des armures à disposition de la population, les forces armées dans le cas d’espèce. Cette mise à disposition se décline en leur fabrication et leur commercialisation par les personnes compétentes. D’un côté on a les armuriers qui fabriquent uniquement, de l’autre on en a qui se contentent de vendre.

Fabrication des armes

Concernant la fabrication, elle se déroule en plusieurs étapes. Un seul armurier ne saurait fabriquer toutes les pièces constitutives d’une arme. Nous avons donc les armuriers qui fabriquent uniquement le canon, d’autres pour le dispositif central, la gâchette. C’est un véritable travail d’équipe au sein duquel chacun fait la passe au suivant et doit en tenir compte lors de la fabrication.

Tous les armuriers qui interviennent lors de la fabrication d’une arme doivent être mis d’accord avant le début du travail. Ceci permet à ce que les dimensions soient bien définies. Une bonne coordination est alors possible. Une fois la fabrication achevée et les tests effectués, l’arme est confiée au commerçant. Aussi, les tâches sont distribuées en fonction du matériau destiné à être utilisé.

Commercialisation des armes

Toute personne n’est pas autorisée à commercialiser des armes. Les armuriers doivent donc prendre des dispositions légales afin de respecter les règles. Ici, il peut s’agir également d’un armurier dont la tâche consiste essentiellement à vendre les armes. Il doit donc disposer d’excellentes compétences en tant que commercial pour réussir ce pari. Il vend en magasin spécialisé ou possède sa boutique.

En tant qu’armurier commerçant, il doit avoir une bonne connaissance de la balistique. Il conseille les clients afin d’effectuer le meilleur choix possible. Il assure l’accueil et la présentation des produits aux clients,et de la gestion du stock. Il s’assure de présenter le produit de façon mémorable et n’hésite pas à accorder un test sous sa supervision.

Réparation des armes

Vous convenez que si une personne est capable de fabriquer un véhicule alors elle peut assurer sa réparation sans bémol.  L’armurier a donc la responsabilité de réparer les armes en cas d’entorse de celles-ci.  Pour un résultat optimal, la tâche est confiée à un armurier qui s’occupe de la partie spécifique qui pose problème, comme la gâchette cassée. 50% des armuriers exercent en tant que réparateurs. Ce sont des touches à tout.

Quels sont les types d’armuriers?

Dans le domaine de la fabrication, on a plusieurs types d’armuriers qui interviennent dans le processus de fabrication.

L’armurier bois 

Celui-ci s’occupe uniquement du bois qui sera utilisé pour confectionner l’arme finale. Pour qu’elle ait la forme attendue, il les dessine, les sculpte pour en faire la crosse.

L’armurier Métal

Le métal étant le matériau qui constitue à 80% l’arme, les armuriers métal sont les plus nombreux. Leur travail? Forger le métal, le forer afin d’obtenir les pièces définitives.

L’armurier graveur et décorateur

 Les deux vont à peu près de pair.  Le graveur lui est chargé de graver littéralement un design sur les pièces fabriquées. La différence entre les différents modèles d’armes disponibles trouve leur source au niveau de la gravure dans 70% des cas. Le décorateur s’occupe de rendre le bijoux esthétique, agréable à voir. Les deux travaillent en étroite collaboration. Le poste peut être occupé par une seule personne.

Quelles sont les compétences à acquérir pour être un bon armurier ?

Pour relier votre désir d’être armurier à la réalité, vous devrez être doté d’aptitudes particulières.

Une bonne dextérité manuelle

Si vous êtes le type de personne maladroite qui renverse constamment son café, ce métier n’est pas fait pour vous. Vous êtes appelés à agir avec justesse et au détail près dans tous vos gestes. La manipulation et la réparation de certaines pièces mécaniques requièrent cette finesse.

Être patient et minutieux

Ce n’est pas un travail qui s’effectue en 05 ou dix minutes. Vous devez user de patience, accepter que ça ne fonctionne pas comme vous voulez et recommencer. Toujours garder en esprit que vous rendez un travail d’une extrême précision. Vous devez donc être très minutieux.

 

Avoir le sens du travail en équipe

C’est indispensable pour travailler dans l’armurerie. Si vous voulez tout faire seul, vous allez lamentablement échouer. Vous devriez avoir l’esprit de collaboration, d’entraide et d’équipe. Sachez être ouvert à la critique et à la discussion.

En plus de toutes ces qualités, il doit avoir un bon sens de l’éthique. Tous les professionnels qui ont affaire aux armes doivent maîtriser la législation en vigueur au sujet de son port. S’il se retrouve chez lui avec cela, les autorités ne considéreront pas que c’est son métier. Il doit avoir un permis de port d’armes.

Quelle formation pour devenir Armurier ?

Étant donné que c’est un métier qui nécessite une très grande prudence et précision, il n’existe pas beaucoup d’écoles qui forment à cette profession. Hommes comme femmes l’exercent, mais la gente masculine l’emporte. Les diplômes qui rendent éligible à exercice de ce métier  sont un CAP en armurerie, option fabrication et réparation. Avec une licence en art, il peut également exercer en tant que tel.

Combien gagne un armurier ?

Le salaire de l’armurier n’est pas au beau fixe. En effet, il est sujet à de nombreuses oscillations en fonction de la ville du pays et de l’heure. Oui, les armuriers sont rémunérés régulièrement au tarif horaire. S’il travaille en tant que commercial dans des boutiques, sa rémunération peut être plus importante car il est payé sur l’atteinte des objectifs.

Être armurier, comme les métiers de l’art demande de la passion et beaucoup de résilience. Si vous êtes passionnés avec de grands rêves, il ne fait aucun doute que vous réussirez avec brio. Sachez être à l’écoute des autres et Prenez en compte leurs avis respectifs

Nos dernières Fiches Métiers : Artisanat d’art – Design – Mode

FuturMétier