Fiche Métier Attaché territorial :

Salaire, Formation, Rôle et Compétence

Attaché territorial

Salaire Moyen brut par an

38300 €

Niveau d’étude 

BAC+5

Top 5 compétences

Autonomie - Capacité d’adaptation - Gestion administrative et financière - Rigueur - savoir rédiger des rapports et des synthèses

DL’Agent Territorial est un cadre d’emplois administratifs à responsabilités exercées au sein d’une collectivité ou d’un établissement public local. La fonction d’attaché territorial fait partie intégrante de la fonction publique territoriale, dans le cadre du pouvoir administratif. Ses missions sont de gérer des fonctions et des responsabilités dans des domaines assez divers, mais qui ne dépassent pas les limites de son expertise. Après le Bac, les étudiants titulaires d’une licence à Bac +3 peuvent passer l’examen d’attaché territorial. Peu après sa prise de fonction, l’attaché territorial va découvrir l’univers étrange et fascinant de l’administration.

Que comprend ce travail ?

Urbanisme, finances, personnel, animation… la fonction d’attaché territorial peut s’exercer dans de nombreux domaines et revêtir des aspects très différents. Ce fonctionnaire de type A peut travailler dans n’importe quelle collectivité locale : conseil général ou régional, ville, établissement public… et est généralement responsable d’une équipe ou d’un service.

Au cours de sa carrière, il doit utiliser la mobilité hiérarchique et géographique pour progresser en grade et en salaire. Pour accéder à cette profession, il faut réussir un concours, accessible à partir du niveau bac + 3 ou équivalent. Dans certains cas, un diplôme peut être remplacé par une expérience professionnelle. Le concours peut être préparé en Ipag (institut général de préparation administrative).

Après avoir réussi l’examen, le futur attaché a 3 ans pour trouver un emploi. Une fois embauché, il devient stagiaire et suit une formation en rapport avec son poste, à l’Enact (École Nationale des Territoires Appliqués) à Angers, Montpellier ou Nancy.

La tâche principale

L’Attaché Territorial peut exercer ses fonctions de direction, d’exécution et de gestion dans presque tous les domaines de la politique locale : de la politique de la ville à la culture, en passant par l’environnement, l’immobilier et les ressources humaines. Il est placé sous l’autorité des directeurs généraux de département et de région, secrétaires généraux ou secrétaires de commune, ou directeurs d’établissements publics. En tant qu’attaché, il participe à des projets proches de son expertise. Les résultats de la recherche et sa mission impactent la politique locale.

Les fonctions de l’attaché territorial varient selon la structure de son emploi et le service auquel il est affecté.

Nous citons ici le décret n° 87-1099 du 30 décembre 1987, article 2, portant fixation universelle des attributions pouvant être confiées aux attachés territoriaux, lesquels ont toujours été placés sous l’autorité des administrateurs et directeurs de territoire :

« Ils participent dans la conception, l’élaboration et la mise en œuvre des politiques décidées dans les domaines administratif, financier, économique, sanitaire, social, culturel, d’animation et d’urbanisme. Ils peuvent donc être affectés à des missions, recherches ou fonctions comportant des responsabilités particulières, notamment en matière de gestion des ressources humaines, de gestion des marchés publics et des contrats, de gestion financière, d’administration et de gestion, de gestion immobilière, foncière et de conseil juridique. Ils peuvent également être responsables d’actions de communication interne et externe et d’actions liées au développement, à l’aménagement et au fonctionnement économique, social et culturel de la collectivité. Ils exercent des fonctions de surveillance et assurent la gestion de bureau ou de service ».

Ainsi, l’attaché territorial accomplit des tâches administratives : par exemple, analyse, études de cas, rédaction de notes. Il est en charge de rencontrer le public, qu’il soit particulier, expert, autre administration ou cadre économique local. Il représente alors la communauté qui l’emploie, en élaborant et en faisant appliquer sa politique. Chef de service ou d’équipe, c’est un cadre qui, en plus de ses fonctions propres, a pour mission de coordonner et de superviser le travail des agents des catégories B et C, mais aussi d’autres attachés moins D-expérimentés.

Découvrez également notre fiche métier : Analyste Financier 

 

Attaché territorial : comment accéder au métier ?

Pour devenir attaché territorial, il faut d’abord réussir un concours de sélection de la fonction publique, qui se tient en moyenne tous les deux ans.

L’accès au travail se fait notamment en quatre étapes. Le concours d’attaché territorial requiert un diplôme bac + 3. Une fois embauché, il recevra une formation appropriée pour le poste.

Première étape : obtenir bac+3

Le permis est obligatoire pour participer au concours. Mais de nombreux candidats se présentent avec un bac + 5. La connaissance de la loi est indispensable. En fait, les diplômes en droit sont particulièrement appréciés. Autre possibilité : suivre un cours IEP. Si vous avez le choix pour des fonctions plus spécialisées, alors choisissez une formation dans ce domaine : informatique, psychologie… tout en préparant le concours à l’IPAG (Institut de Préparation à l’Administration Générale).

Deuxième étape : réussir le concours

Pour devenir attaché territorial, vous devez en premier lieu réussir le concours d’attaché territorial composé de cinq spécialités (administration générale, animation, gestion du secteur social et de la santé, analyste et urbaniste). Il faut savoir que les épreuves écrites d’admission demandent des connaissances très générales (économie, droit, histoire, etc.). Lors du bouche-à-oreille, la spécialité choisie sera importante.

Troisième étape : trouver un emploi

Passer le concours ne suffit pas. Les candidats retenus sont inclus dans la liste des talents. Vous devez ensuite postuler aux emplois déclarés vacants par le gouvernement local. Une fois embauché, le gagnant est nommé stagiaire.

Quatrième étape : formation à l’ENACT (Ecole Nationale d’Application Territoriale)

Trois d’entre eux (Angers, Montpellier et Nancy) proposent des formations personnalisées en fonction du poste à occuper. Devenir attaché territorial : après le concours,

Attaché territorial : évolution de carrière

Le destinataire n’a aucune affectation garantie. Ils sont classés comme surdoués et doivent chercher du travail.

Rémunération

Les attachés territoriaux perçoivent un total de 1 827 € par mois en début de carrière à 4 554 € au dernier échelon de la classe d’attaché équestre. Divers bonus s’ajoutent à cette rémunération de base.

Développement professionnel

Facilité de mobilité dans la fonction publique du territoire et l’attaché peut changer d’employeur selon la disponibilité des postes dans d’autres collectivités. Il peut évoluer dans des spécialisations proches de son département ou changer. Au niveau hiérarchique, la promotion interne et les examens professionnels avancés lui permettent, sous certaines conditions d’ancienneté, de devenir premier adjoint. Les concours internes offrent un accès de niveau administrateur.

Découvrez votre Futur Métier

Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt