Fiche Métier Encadreur :

Salaire, Formation, Rôle et Compétence

Encadreur

Salaire Moyen brut par an

18275 €

Niveau d’étude 

CAP

Top 5 compétences

Analyser les besoins - Calculer un devis - Dexterité - Respect des règles de securité - Travail de l'aluminium

Un ferronnier d’art est un artisan qui forge et répare à chaud des pièces métalliques telles que le fer, le cuivre, l’acier, le laiton, l’inox, l’aluminium ou le plomb. Sa mission est de réaliser de petits objets décoratifs, des meubles. Il peut aussi réaliser des œuvres plus volumineuses en produits forgés tels que filets, rampes d’escalier ou portails.

Qu’est-ce qu’un ferronnier d’art ?

La ferronnerie est l’art de façonner le métal, le plus souvent l’acier, pour créer une pièce, une œuvre ou encore des créations diverses à la demande : balustrades, rampes, portails et portails, auvents ou treillis…

Si la nouvelle technologie offre plus de possibilités de découpe et d’assemblage, seul le feu peut rendre l’acier suffisamment malléable pour lui donner la forme voulue, travailler sa masse. Ainsi, la forge et l’enclume ont toujours été les premiers outils de l’homme de fer, et c’est par l’extension du bras et de l’esprit que le marteau a marqué la vision de l’ouvrage.

Si cet artisanat ancestral est toujours présent, c’est parce qu’il est synonyme d’œuvres uniques et de qualité qui lui sont propres. La ferronnerie d’art vise toujours à satisfaire les envies et les besoins des clients à travers des solutions sur mesure. Au-delà de l’aspect technique, le ferronnier apporte ses connaissances historiques et sa sensibilité artistique. L’objectif étant que les pièces s’inscrivent parfaitement dans le contexte architectural où elles perdureront des décennies, voire des siècles !

Que fait le ferronnier d’art ?

Un ferronnier travaille dans un atelier équipé d’une forge destinée à chauffer le métal en filament. Il est généralement indépendant, mais il peut aussi être employé dans un atelier de métallurgie ou dans une PME artisanale. Une fois qu’il a reçu une commande d’objet ou de pièce, il commence par représenter graphiquement ce que souhaite son client. Il peut s’agit de particuliers, architectes, décorateurs, antiquaires, ébénistes ou encore collectivités locales).

Une fois cette esquisse confirmée, il réalise un modèle, sélectionne les matériaux puis les travaille. Après l’avoir chauffé à la forge ou au chalumeau, il plie et façonne le fer à la main. Il ne crée qu’à l’unité ou en petite série. Il peut également être appelé à restaurer des objets métalliques anciens. Avec plus d’expérience et de formation en gestion, le ferronnier d’art peut devenir chef d’atelier ou monter son propre atelier.

Quelle est la différence entre un fin ferronnier et un fin ferronnier ?

Ces métiers demandent d’excellentes conditions physiques, théoriques et pratiques. Les équipements utilisés peuvent être potentiellement dangereux, il faut donc faire preuve de prudence.

Ferronnier

La ferronnerie est une industrie spécialisée dans le travail des métaux. Elle se caractérise par la qualité artistique de la création de l’artisan et de leur destination : petits objets et meubles décoratifs et fonctionnels, mais aussi des ouvrages forgés plus volumineux comme des portails, des orchidées, garde-corps, rampes d’escalier…

Le fer est sans doute le matériau le plus utilisé, cependant, les ferronniers savent également manipuler les métaux secondaires tels que le plomb ou l’acier. Il connaît les propriétés de chacun de ces métaux et sait les transformer avec succès. Les ferronniers peuvent être amenés à utiliser des techniques ancestrales (forgeage), ou à utiliser des techniques plus récentes selon le lieu. La ferronnerie affecte tous les aspects du bâtiment. Qu’il s’agisse de petites commandes décoratives, ou de pièces plus conséquentes, l’artisan est un véritable marchand.

Ferronnier d’art

La base du commerce de l’art est le dessin. Parce qu’un ferronnier est un créateur qui conçoit et fabrique des objets d’art en fer, en cuivre, mais aussi en inox, en acier ou en plomb. Des créations personnalisées à destination des clients, galeries, musées, entreprise, etc. Un ferronnier est une personne qui se spécialise dans la création et la réparation de ces objets en acier ou en fer forgé en forgeant ou en façonnant le métal avec des marteaux, des pinces, des ciseaux, etc. Certains artisans repasseurs préfèrent se spécialiser dans le travail industriel, en fabriquant des articles comme des filets de sécurité pour les fenêtres et les portes et des escaliers de secours. D’autres peuvent se concentrer sur des travaux architecturaux ou artistiques tels que des meubles, des balustrades et des portails en fer. Qu’il s’agisse de créer de l’art contemporain, de copier ou de restaurer des modèles anciens, les ferronniers d’art se spécialisent souvent dans le travail artistique. Ils vendent leur travail à des galeries ou pour présenter des œuvres à leurs foires et expositions d’art et d’artisanat.

Devenir ferronnier d’art : les formations disponibles

Le diplôme de base pour devenir ferronnier finisseur est CAP ferronnier, principalement destiné à la vie active. Il peut être complété par une formation complémentaire en tant qu’escalator. Il est possible de poursuivre les études de technicien bac pro en technique de bouillie industrielle. Ainsi que préparer un BM (brevet de maîtrise) ferronnier ou un BP (brevet professionnel) en serrurerie métal. À noter : le DMA Métallurgiste Décorateur (Diplôme des Arts et Métiers d’Art) est accessible après le Baccalauréat technologique STD2A (Sciences et Techniques du Design et Arts Appliqués) ou le BMA ferronnier.

Ainsi, il existe de nombreuses formations où vous pourrez obtenir un CAP ferronnier, CAP serrurier métallier, CAP de bronzier option tourneur ou ciseleur ou monteur, CAP mise en forme des matériaux, CAP métiers de la fonderie, Bac pro fonderie, DMA arts de l’habitat ou encore DMA décor architectural option métal.

Les qualités pour être ferronnier

Les ferronniers d’art doivent maîtriser les techniques de fonderie, d’usinage et de martelage. Mais il est aussi possible de dessiner l’art et la géométrie, avec une solide connaissance de l’histoire de l’art, pour pouvoir définir un style ou une époque. Habile et méticuleux, il est aussi prudent, manipulant des outils potentiellement dangereux. Il sait aussi s’adapter à l’évolution de la technologie, utilisant de plus en plus de machines à commande numérique. Confronté à des conditions d’entraînement difficiles (chaleur, manutention de charges et de produits chimiques, station debout prolongée…), il doit être en bonne forme physique et respecter les consignes de sécurité. Une bonne relation est essentielle, tant pour fidéliser la clientèle que pour s’associer avec des architectes ou des professionnels du patrimoine.

Opportunités de carrière

Pour se faire connaître ou entretenir son réseau, passer par les salons, expositions, galeries ou boutiques est une solution absolue à envisager. Si les particuliers sont ses clients les plus fréquents, il peut aussi répondre à des appels d’offres de la collectivité ou travailler pour des entreprises privées. Dans un premier temps, le ferronnier sera généralement employé d’un atelier, plus tard il choisira le poste d’artisan. C’est le cours le plus populaire aujourd’hui.

 

Nos dernières Fiches Métiers : Artisanat d’art – Design – Mode

FuturMétier