Fiche Métier Administrateur de biens :

Salaire, Formation, Rôle et Compétence

Administrateur de biens

Salaire Moyen brut par an

46250 €

Niveau d’étude 

BAC+2 À BAC+5

Top 5 compétences

Finance - Gestion immobiliere - Qualités relationnelles et redactionnelles - Rigueur - Secteur immobilier

De nombreuses personnes hésitent à investir dans l’immobilier par manque de temps et de connaissances. Toutefois, il est possible de construire des logements ou des immeubles et de les confier à un administrateur immobilier.

Ce professionnel s’occupera en effet de trouver des locataires et de vous verser régulièrement vos revenus locatifs. Voici ce qu’il faut savoir sur les missions d’un responsable locatif, sa formation, ses compétences, son salaire et ses possibilités d’évolution.

Administrateur de biens : description

Encore appelé responsable locatif ou gérant immobilier, l’administrateur de biens est mandaté par : une SCI, un syndicat de copropriétaires ou un particulier propriétaire de biens immobiliers. Ainsi, il est responsable de la gestion quotidienne des propriétés immobilières (locaux professionnels, appartements, maisons) de ses mandants.

De plus, l’administrateur de biens est le garant de l’état général de ce patrimoine ; il doit donc assurer leur maintenance et leur entretien. Pour ce faire, il sélectionne lui-même les agences qui vont se charger des réparations et du maintien en bon état des biens immobiliers.

Les missions de l’administrateur de biens

L’exercice du métier de gérant immobilier implique trois missions essentielles.

La gestion immobilière des biens

Le responsable locatif est chargé d’assurer la gestion du patrimoine immobilier de ses clients. Ainsi, il détient un mandat de gestion qui lui permet d’assurer ce rôle en toute légalité. Pour cela, l’administrateur de biens s’acquitte des charges liées au bien pour le compte de ses mandants et en leur nom.

Il peut s’agir des primes d’assurances, du règlement des impôts fonciers, des factures de l’entretien de l’immeuble ou du logement en question. Celui-ci peut également payer les frais liés au chauffage de ces derniers. De plus, le gérant immobilier intervient en tant que syndic de copropriété pour gérer, en leur nom, les biens immobiliers communs d’un groupe de copropriétaires.

Le règlement des litiges

Une des missions les plus importantes de l’administrateur de biens est le règlement des contentieux. En réalité, ce professionnel est tenu de régler les litiges touchant les maisons, les locaux professionnels, les immeubles et les appartements dont il est mandaté. Pour ce faire, il doit privilégier les solutions à l’amiable, mais peut envisager des procédures judiciaires si la situation l’exige.

En général, il est appelé à régler des litiges lorsqu’un tiers endommage les biens dont il est responsable. Le responsable locatif intervient également au titre de syndic de copropriété lorsque l’un des propriétaires ne s’acquitte pas du paiement des charges régulières.

La gestion locative des parcs immobiliers

Le gérant immobilier est responsable de la gestion locative du patrimoine immobilier qui lui est confié. Ainsi, il est appelé à prospecter et à trouver des locataires pour les logements ou les locaux qui sont sous sa responsabilité.

Ceux-ci doivent être sélectionnés de façon à prévenir d’éventuelles situations de défaut de paiement et à faciliter la relation propriétaire-locataire. En outre, le responsable locatif se charge de faire les états des lieux des biens immobiliers en compagnie du futur locataire.

Ce dernier est aussi le responsable de la rédaction du contrat de bail, si un accord est trouvé. Par la suite, ce professionnel doit collecter les loyers de façon périodique. Cela se fait au nom de ses mandataires et pour leur compte. Ensuite, il est appelé à leur reverser les montants perçus.

En revanche, le mandat qui lie l’administrateur de biens et ses clients n’est valable que pendant un an. À la fin du délai de validité, il est possible de reconduire le contrat de façon tacite.

Les formations de l’administrateur de biens

La profession de gérant immobilier est accessible à travers plusieurs formations. Il peut s’agir d’un DUT en carrières juridiques ou d’un brevet de technicien supérieur en profession immobilière. Vous pouvez également l’exercer avec un DEUST en option gérant immobilier.

Par ailleurs, sachez qu’il est possible de devenir administrateur de biens avec des connaissances en droit agrémenté, suivi d’une année d’expérience pratique dans le domaine. Ce métier est aussi accessible grâce à une licence professionnelle en : management de patrimoine, métiers de l’immobilier ou en administration de biens.

De même, il est possible de travailler en tant que responsable locatif avec un Bac+2 ou 3 en droit ou en gestion. Dans ce cas, il est indispensable d’avoir de l’expérience dans le domaine de l’immobilier.

Les compétences pour devenir responsable locatif

Le métier de gérant immobilier nécessite de la détermination et des compétences de diplomate. En effet, il est appelé à préserver les intérêts de ses clients tout en gardant une bonne entente avec les locataires. Il doit négocier les meilleurs prix pour les réparations et l’entretien des biens dont il a la charge.

Ce professionnel doit maîtriser la législation et les réglementations en vigueur dans le secteur de l’immobilier. Le responsable locatif doit avoir des compétences : en droit immobilier, en gestion de projet, en comptabilité, en architecture, en outils bureautiques, en logiciels immobiliers, etc.

Le salaire du gérant immobilier

Un responsable locatif peut gagner entre 2000 euros et 4500 euros comme salaire brut mensuel. Ce montant peut dépendre de la ville dans laquelle il intervient et de son expérience. Un débutant dans ce métier peut espérer gagner de 2000 à 2200 euros bruts chaque mois. Cela équivaut à 1500 euros et 1750 euros en matière de salaire net mensuel.

De plus, pour la profession de gérant immobilier, le salaire annuel brut médian est de 36 000 euros. Toutefois, un expérimenté peut prétendre à une rémunération de 4000 à 5000 euros par mois ; ce qui correspond à 3100 euros à 3800 euros net. Cette somme peut également varier en fonction de l’ampleur des responsabilités qui lui sont confiées.

Le plus souvent, l’administrateur de biens est rémunéré sur la base d’un pourcentage calculé sur les revenus de ses clients. Parfois, en plus de son salaire, il peut prétendre à une prime de participation ou d’intéressement, ce qui peut augmenter ses revenus. Enfin, ce professionnel peut exercer à son propre compte ou être engagé dans une entreprise.

Les évolutions de carrière d’un gérant immobilier

Un administrateur de bien peut ouvrir sa propre entreprise de gestion immobilière s’il en a les moyens et devenir chef d’agence. Au sein d’une société, il peut évoluer comme manager de projet immobilier, responsable d’opérations immobilières ou encore ingénieur en entretien de bâti et d’infrastructures.

De plus, avec l’expérience et les diplômes nécessaires, ce dernier peut accéder au poste de : chef de projet immobilier, directeur de programme, de Facility Manager, gestionnaire de copropriété ou encore conseiller en prêts immobiliers. Il est également possible de faire carrière dans des métiers connexes comme : coach immobilier, agent immobilier, chargé de quittancement, etc.

Découvrez votre Futur Métier

Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt