Fiche Métier Écrivain public :

Salaire, Formation, Rôle et Compétence

Écrivain public

Salaire Moyen brut par an

8000 €

Niveau d’étude 

BAC+3

Top 5 compétences

Aisance dans les nouvelles technologies - Aisance rédactionnelle - Connaître ses limites - Empathie - Savoir s’adapter

Si vous aimez écrire et aider les autres, une carrière d’écrivain pourrait vous convenir. Parfaitement maîtrisés dans les tâches éditoriales et administratives, les écrivains publics assistent les citoyens et les professionnels dans la formulation ou la révision de leurs écrits. Nous vous invitons maintenant à découvrir ce métier fascinant, qui peut donner naissance à de nouvelles carrières.

Qu’est-ce qu’un écrivain public ?

Un écrivain populaire prépare des documents écrits pour une variété de publics. Il se charge de la rédaction, de la relecture et de la correction des documents commandés par ses clients. Il travaille principalement avec des particuliers, mais aussi avec des professionnels.

Que font ces types d’écrivains ? Un écrivain public a une mission principale : écrire pour ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas. Il aime écrire et sait adapter leurs styles en fonction du client et du type de texte requis. Son devoir est de servir en transcrivant ce qui lui est dit oralement. Sa facilité d’écriture lui permet de traduire exactement ce que veut le client. Il travaille habituellement à domicile, mais peut être amené à se déplacer pour le travail. Le métier d’écrivain, parfois appelé rédacteur-conseiller, a un mandat social fort. En effet, il s’agit généralement d’aider les personnes en incapacité de répondre aux formulaires en ligne. En général, il soutient tous ceux qui ne sont pas littéraires ou qui ne s’expriment pas bien par écrit. C’est un professionnel de confiance qui ne divulgue pas les ordres qui lui sont confiés et sur qui les clients peuvent compter.

Principales activités d’un écrivain public

Le travail à faire dans le métier d’écrivain est très diversifié et riche. En effet, ce spécialiste est chargé de rédiger ou d’éditer toutes sortes de documents. Il effectue, entre autres, des travaux de rédaction de documents administratifs ou professionnels : lettres de réclamation, lettres juridiques, formulaires administratifs, Curriculum vitae, lettres de motivation, fiches d’avantages familiaux, et autres choses. Il est également engagé dans la rédaction de divers articles personnels : mémoires, œuvres littéraires, rapports, annonces, contenus web, correspondance, etc.

Qualités requises pour être écrivain public

Les rédacteurs publicitaires doivent posséder certaines compétences et qualités pour exercer leurs fonctions. Avant tout, évidemment, il faut qu’ils sachent parfaitement écrire. Il ne suffit pas d’écrire une lettre sur soi de temps en temps : il faut maîtriser parfaitement le français. L’écrivain est tenu de connaître un minimum les nouvelles technologies, car il devra souvent travailler sur ordinateur. Il doit être expert dans le domaine d’activité qu’il a choisi (économique, social, juridique, etc.). De plus, c’est une personne très attentionnée et empathique. Il doit inspirer confiance à son client pour ensuite se soumettre à lui. Il doit savoir déchiffrer ce qu’on lui dit et traduire en mots des expressions et des émotions. En tant que pigiste, l’écrivain doit être autonome et responsable. Un écrivain public doit disposer d’une bonne capacité d’adaptation pour chaque client et respecter les délais. Il peut être intéressant de savoir parler une ou plusieurs langues étrangères, de pouvoir communiquer avec des personnes d’autres pays.

Profil d’un écrivain public

Pour être un écrivain public, il est important de connaître les subtilités de l’écriture : orthographe, phrases courantes, formules de politesse, etc. La connaissance des outils informatiques est également appréciée dans ce métier. Pour respecter les exigences et les délais fixés, l’honnêteté, la responsabilité, le sérieux, la maîtrise de soi et la volonté sont les qualités requises dans ce métier. La prudence est recherchée dans la profession : il est important d’assurer la confidentialité des documents (même si la profession n’est pas légalement tenue au secret professionnel). En fin de compte, l’écoute, la compréhension et l’empathie sont des atouts.

Se former pour être un écrivain public

Ce métier demande beaucoup de compétences accumulées, mais il n’est pas réglementé. De plus, aucune qualification particulière n’est requise pour exercer ce métier. Il convient toutefois de noter que de nombreux écrivains publics ont suivi des études littéraires au cours de leurs études.

Formation initiale

Il existe désormais des formations donnant un accès direct à ce métier : Licence Professionnelle Mentorat Ecriture Professionnelle et Privée — Ecrivains Publics, organisée par l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris 3) Ou une licence Auteur Conseil et Rédacteur Professionnel à l’Université de Toulon.

Ces deux diplômes sont reconnus par l’Etat et lui permettent d’exercer la fonction publique. Vous pouvez également choisir de suivre des cours à distance organisés par le CNED ou le CNFDI. Enfin, il est accessible sous licence de l’Académie française des écrivains publics. Il comprend des épreuves orales et écrites. Une fois confirmée, l’accréditation permet la reconnaissance des compétences acquises et le soutien de l’Association des écrivains français (AEPF). Pour bien comprendre les contours de ce métier, l’AEPF recommande un stage de 5 jours en amont de cet examen.

Formation continue

Vous avez également la possibilité d’exercer votre métier et d’améliorer vos compétences au cours de l’expérience. Ainsi, l’AEPF vous propose des modules spécifiques d’écriture biographique ou de développement de clientèle pour les indépendants. De plus, les écoles privées ont proposé des séances de conseil en écriture (animation d’ateliers d’écriture notamment).

Comment démarrer votre activité d’écrivain public ?

Faites-vous connaître

Les clients d’un écrivain de masse sont des particuliers et des professionnels. Certains de vos services complètent les missions exercées par les services publics. N’hésitez pas à vous rapprocher des maires et chefs de territoire de votre région pour établir des permanences dans les établissements publics et communautaires (mairie, tribunal correctionnel, maison d’arrêt, médiathèque, CCAS, université, etc.).

Construisez votre réseau professionnel

Il y a environ 900 écrivains publics. Il est important dans ce métier de savoir construire et entretenir un double réseau professionnel : le réseau des écrivains publics et le réseau des professionnels avec lesquels vous serez amené à travailler.

Ecrivains publics et numériques : quel avenir pour la profession ?

L’illectronisme est un mot récent en français. Elle est née des fractures sociales, de la précarité croissante et de la soi-disant fracture numérique. Ce terme indique la difficulté de mettre en œuvre les procédures de dématérialisation. On parle aussi d’exclusion électronique. Les pouvoirs publics ont récemment décidé d’engager la France dans un défi d’inclusion numérique. En effet, d’ici 2022, l’État mettra en ligne tous les services publics. Les rédacteurs publics peuvent aussi avoir un rôle à jouer pour aider les personnes qui ont des difficultés avec les démarches en ligne. L’expédition est un métier séculaire. Mais à l’heure de la dématérialisation, des mouvements migratoires et des crises sociales, elle reste un pilier important de la société.

Découvrez votre Futur Métier

Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt