Fiche Métier Chargé de recouvrement :

Salaire, Formation, Rôle et Compétence

Chargé de recouvrement

Salaire Moyen brut par an

37500 €

Niveau d’étude 

BAC+2 À BAC+5

Top 5 compétences

Compétences en négociations - Comptabilité - Gestion des contentieux - Gestion des recouvrements de creances - Rigueur

 métiIl n’est pas facile pour les commerciaux de gérer les ventes et d’assurer le recouvrement des dettes clients. C’est pour cette raison que cette charge est confiée aux responsables de contentieux ou aux chargés de recouvrement.

Ces professionnels sont engagés pour recouvrer les crédits des clients et gérer les situations d’impayé. Pour ce faire, voici les missions, les formations, les compétences et la rémunération du chargé de recouvrement.

Chargé de recouvrement : description

Encore appelé responsable contentieux, le chargé de recouvrement est un professionnel qui allie compétences commerciales, juridiques et comptables. Il aide l’entreprise à développer la relation avec les clients durant tout le processus de recouvrement. Celui-ci fait tout ce qui est possible pour collecter les fonds impayés par les clients.

Pour ce faire, le responsable contentieux prend contact avec les clients concernés pour les inciter à s’acquitter de leurs dettes. Il se charge de relancer les entreprises en situation de défaut de paiement et discute des possibilités d’encaissement à l’amiable. Ainsi, il est bien placé pour récupérer tous les arriérés dus par les débiteurs en fonction d’un calendrier bien établi.

L’importance du chargé de recouvrement

Les activités du chargé de recouvrement sont vitales aussi bien pour les sociétés d’affacturage et les organismes financiers que pour les magasins. Il travaille en commun accord avec les services comptables et financiers et la direction administrative.

C’est ce professionnel qui doit ouvrir les dossiers contentieux pour lancer les procédures judiciaires contre les débiteurs réticents. De plus, le chargé de recouvrement peut servir d’interface entre les services commerciaux internes et l’huissier. Ainsi, il doit maîtriser la réglementation qui régit les procédures de recouvrement et les amendes. Il doit également planifier les nouvelles stratégies et les meilleurs procédés de paiement.

Les principales missions du chargé de recouvrement

Dans une société ou dans un organisme financier, le chargé de recouvrement peut être sous la tutelle du crédit manager ou du superviseur recouvrement. Il peut également être mis sous la direction du responsable juridique ou du responsable comptable-facturation. Ainsi, voici les principales missions d’un chargé de recouvrement au sein d’une entreprise.

Gérer les dossiers clients et prévenir les impayés

Le responsable contentieux est chargé de créer les comptes clients, de rédiger les conditions générales de vente et les contrats. Il doit également collecter des informations sur les sociétés clientes et analyser les éléments qui constituent leurs dossiers. Cela va lui permettre de faire un diagnostic de la santé financière des débiteurs pour prévenir d’éventuels risques de crédit.

De plus, le chargé de recouvrement est appelé à définir le degré de solvabilité des clients et à informer les services commerciaux des risques. Il est également appelé à prévenir ces derniers avant et après les échéances de paiement.

Organiser le recouvrement à l’amiable des créances

En cas d’impayé, le chargé de recouvrement doit entrer en contact avec le débiteur afin de proposer des solutions pour faciliter le paiement. Il peut l’informer sur les possibilités de recouvrement à l’amiable à travers les paiements échelonnés avec échéancier ou les paiements différés.

Le responsable contentieux doit aussi s’assurer de protéger l’image de la société et la relation qu’elle entretient avec la clientèle. Ainsi, pour gérer les litiges, il doit agir en accord avec les services internes. Enfin, il doit surveiller les demandes clients, les recouvrements et l’évolution des résultats de son action au sein de l’entreprise qui l’emploie.

Se charger du recouvrement en cas de contentieux

En cas de contentieux, le chargé de recouvrement est amené à appliquer les procédures juridiques de recouvrement. Il peut s’agir d’une saisie conservatoire, d’une assignation ou d’une injonction de payer.

Ce dernier doit servir d’intermédiaire entre l’entreprise et les auxiliaires de justice tout en informant les services internes de l’évolution des dossiers.

Faire le Reporting et le suivi comptable

Le responsable contentieux doit régulièrement faire le reporting des revues de compte, des évolutions de l’encours et des synthèses d’activité. Il doit également remplir les bases de données client avec des informations comme : âge de l’arriéré, montant dû, avance des procédures engagées, etc.

Les formations pour devenir chargé de recouvrement

Pour être engagé comme chargé de recouvrement dans une entreprise ou dans un organisme financier, il faut au moins une licence ou un BTS en comptabilité, finance et gestion. Ce métier peut également être exercé avec un BTS négociation et digitalisation de la relation clientèle ou un BUT arrière juridique. Par ailleurs, si vous avez un niveau baccalauréat, vous pouvez commencer en tant qu’agent de recouvrement.

En ce qui concerne l’expérience requise, vous devez avoir travaillé durant deux ans au moins dans un service de comptabilité, en contentieux ou en recouvrement. Il s’agit d’un poste rarement destiné à de jeunes diplômés en début de carrière. Toutefois, un titre RNCP du même domaine décerné par l’AFDCC peut aussi servir.

Les compétences pour devenir chargé de recouvrement

La profession de chargé de recouvrement exige des compétences techniques et personnelles bien précises.

Les compétences techniques

Un responsable de contentieux doit maîtriser les outils bureautiques comme Excel et PowerPoint, mais doit aussi connaître/manipuler les logiciels de facturation. Il doit avoir les notions basiques en commerce, en comptabilité, en droit privé et en droit des affaires.

Ce métier nécessite la compréhension de l’anglais professionnel. Vous devez également connaître le contexte juridique, économique et culturel du domaine d’activité et la situation géographique de votre employeur.

Les compétences personnelles

Le chargé de recouvrement est appelé à interagir avec les clients, mais peut aussi servir d’interface entre l’entreprise et les huissiers. Pour cela, il doit posséder un bon sens du relationnel et une excellente maîtrise des techniques de négociation.

Il est également nécessaire d’être ferme et tenace tout en sachant se contenir en cas de stress et d’anxiété. De plus, les recruteurs au poste de responsable de contentieux demandent des qualités comme : l’appétence commerciale, la communication, l’écoute et la rigueur.

Découvrez également notre fiche métier : Analyste financier 

Chargé de recouvrement : salaire et perspectives d’évolution

La rémunération du responsable contentieux varie en fonction de son diplôme, de son expérience, de son cahier de charges et de son employeur. Ainsi, un débutant peut percevoir au moins 2100 euros comme salaire brut mensuel, mais avec le temps, il peut passer à 4000 euros.

En outre, beaucoup de possibilités d’évolution professionnelle s’offrent au chargé de recouvrement. Il peut travailler comme comptable, assistant juridique, juriste, analyste-crédit… Cela va dépendre de ses années d’expérience et de sa formation de base. Enfin, l’exercice de ce métier vous permet de devenir plus tard superviseur du recouvrement ou Assistant Crédit Manager.

FuturMétier