Fiche Métier Rédacteur territorial :

Salaire, Formation, Rôle et Compétence

Rédacteur territorial

Salaire Moyen brut par an

50000 €

Niveau d’étude 

Bac à Bac+3

Top 5 compétences

Capacités organisationnelles - Discrétion - gestion administrative - Qualités relationnelles et redactionnelles - Travail en équipe

À quoi servent-ils ? C’est la question que plusieurs internautes sont tentés de se poser. Au sein d’une entreprise, il occupe plusieurs postes de responsabilités. De l’assistance dans les budgets au secrétariat de mairie en passant par la coordination sociale, il est assez polyvalent. Comment devient-on rédacteur territorial ? Quel est son parcours et son quotidien ? Découvrez tout sur ce métier aux enjeux prometteurs.

Quelles sont les missions d’un rédacteur territorial ?

Un rédacteur territorial d’application est surtout un poste de responsabilité qu’un métier. C’est un peu comme un enseignant qui est en plus préfet d’établissement. Il est donc investi de plusieurs missions.

Fonctions administratives

De façon générale au sein d’une entreprise, il s’occupe des affaires administratives. Il s’agit du secrétariat en premier lieu. Il reçoit les visites à l’accueil et oriente les personnes vers les autorités concernées. Il réceptionne également les courriers, les trie et les transmet aux autres supérieurs à qui ils sont adressés.

Il est chargé du suivi et du contrôle de la comptabilité. Même s’il y a un comptable de l’entreprise, le rédacteur territorial peut l’assister dans le suivi des entrées et sorties d’argent. Son accord est parfois demandé pour valider des commandes. Il vérifie la conformité de la commande avant de donner son aval.

Toujours dans le cadre des fonctions administratives,  le rédacteur territorial rédige des rapports et documents d’ordre juridique. Les rapports et actes d’état civil lui sont confiés pour un contrôle de conformité avant signature. Pour cela, il doit avoir de très bonnes compétences rédactionnelles.

Enfin, il peut substituer le service des ressources humaines en s’occupant du recrutement du personnel. Étant donné qu’il connaît bien les besoins de la structure dans laquelle il travaille, il est bien placé pour participer au recrutement. Il établit également le profil de personnes qualifiées pour un poste. Dans la fonction publique, il fait partie des équipes lors de l’organisation des  concours. Ça rejoint l’aspect ressources humaines.

Gestion de projets

Si un projet est en phase de réflexion, le rédacteur territorial réfléchit déjà au déploiement de celui-ci. Mais il prépare aussi les documents pour sa présentation. Par exemple, si l’organisation d’un événement requiert des déplacements, il doit contacter les agences, avoir les modalités de paiement. S’assurer que les critères correspondent au plus grand nombre et surtout que les objectifs seront atteints.  Lors des excursions, il prend des photos ou objets souvenirs pour rehausser l’image de sa structure.

À chaque projet, il sait s’adapter et propose des solutions innovantes pour leur réussite. C’est un véritable travail d’optimisation. Qui dit gestion de projet sous-tend également le fait de rencontrer des personnes haut gradées. Le rédacteur territorial établit des rendez-vous avec ces personnes, avec les médias pour rendre la communication autour du projet virale. Il obtient les agréments nécessaires pour lancer le projet en toute quiétude.

Pour des projets à caractère sanitaire, les dossiers des patients et clients sont sous sa responsabilité. Dans en lien avec un hôpital ou un centre de détention, c’est lui qui conserve les dossiers. Pareil pour des campagnes de sensibilisation qui nécessitent la collecte des données. Il doit les garder de façon confidentielle en respectant l’anonymat de chacun.

Comment devenir rédacteur territorial d’application ?

Pour devenir rédacteur territorial, vous devez d’abord exercer dans une structure et faire vos classes. C’est au vu de votre sérieux, de votre implication que les responsables pourront vous confier ce poste. C’est une responsabilité qui vient  de façon graduelle. Si déjà vous êtes incapables de gérer le courrier,ne pensez pas à ce métier.

Toutefois, cela demande des formations de base et des solides compétences dans un domaine tel que les finances, le management, l’administration des entreprises et bien d’autres. Ensuite, vous devez passer le concours catégorie B. Si vous le réussissez, vous pouvez aspirer à ce poste en faisant des preuves.  L’évolution est souvent graduelle, de rédacteur à rédacteur principal puis directeur de rédaction. En commençant par attaché territorial via concours, vous pouvez y accéder plus rapidement. Ses missions sont vraiment diverses en fonction du service dans lequel il exerce.

Quelles qualités avoir pour être rédacteur territorial d’application ?

Il doit être très compétent dans une discipline particulière. C’est cette compétence avérée qui lui donnera d’être reconnu et promu à des postes de responsabilités plus grands. À côté, il doit développer un sens de l’organisation assez poussé. Pour ce faire, il doit être très rigoureux et pointu.

Étant donné qu’il doit rencontrer constamment de hautes personnalités, il devra être à l’aise avec le contact humain. Il doit travailler son relationnel, avoir le goût du contact humain. L’adaptation de son langage aux différentes catégories de personnes avec lesquelles il collabore sont indispensables. Il peut travailler avec des personnes très jeunes et très âgées, le langage doit être fluide.

Vous serez très polyvalent et ouvert à la critique. Parfois et bien des fois, vos idées seront rejetées ou vous serez taxé comme une personne qui ne fait pas bien ce qu’on lui demande. L’unique moyen de s’améliorer consiste à apprendre en permanence. Pour approcher les personnes handicapées ou les enfants en préscolaire, vous pouvez lire des livres. De plus, plus vous avez les informations les concernant, mieux vous pouvez rédiger et préparer les documents.

Le rédacteur territorial est une personne très curieuse. Si ailleurs c’est vu comme un défaut, ici il s’agit plutôt d’une qualité à développer et à bien  développer d’ailleurs. Il doit également maîtriser l’outil informatique et les différents logiciels de traitement de texte, parfois même de comptabilité. Ses compétences rédactionnelles doivent être mises à jour constamment pour éviter la monotonie.

Où travaille le rédacteur territorial ?

Un rédacteur territorial est avant tout pluridisciplinaire. Il travaille dans des domaines tout à fait aux antipodes les uns des autres. Dans le domaine juridique, le social, en matière de finances et de gestion, il peut rédiger. Les secrétaires et les chargés de projet sont des rédacteurs territoriaux. Du moment où ils font de la descente sur terrain.

Le rédacteur territorial est donc un employé de la fonction publique. Il  passe ses journées dans des communautés centralisées ou décentralisées du niveau communal à national. Dans les mairies, les préfectures, les gouvernorats et les ministères se trouvent des rédacteurs territoriaux. Il gagne en moyenne 1500 Euros en début de carrière. Selon les missions confiées, il jouit des primes de descente sur le terrain non négligeables. Si ce métier vous intéresse, bossez dur pour le voir concrétisé.

 

 

FuturMétier