Fiche Métier Documentaliste :

Salaire, Formation, Rôle et Compétence

Documentaliste

Salaire Moyen brut par an

28825 €

Niveau d’étude 

BAC+2

Top 5 compétences

Anglais - Archivage - Gestion documentaire - Indexation - Rigueur

Qui est un documentaliste et pourquoi le monde s’intéresse autant à ce domaine ? Serait-ce un métier fait pour vous ? Comme son nom l’indique, c’est une personne qui s’occupe des documents au sein de l’entreprise. De façon plus précise, de leur production et conservation en bon endroit, qu’ils soient sous support physique ou numérique. Alors comment faire pour devenir un documentaliste ? Quelles sont ses missions et les possibles perspectives autour de ce métier prometteur ?

Le métier de documentaliste : contexte

Aujourd’hui, les missions et le champ d’action du documentaliste sont plus larges qu’il ya quelques années. À ces moments, le documentaliste était celui-là qui s’occupe de la gestion et la recherche des documents dans une bibliothèque ou dans des archives d’une société. Avec l’évolution actuelle et la numérisation, ce professionnel doit avoir des connaissances solides en informatique pour mener à bien son travail.

Professionnel en matière de collecte d’informations quelle que soit leur forme, ils sont des amoureux de la lecture avant tout et de l’information en général. Dans les sociétés qui gèrent un volume d’information aussi minime soit-il, leur rôle n’est plus à démontrer. Aussi bien pour le compte des particuliers et pour le public, sa place est reconnue. Il est chargé de rechercher, compiler les informations et de les classer de façon accessible et ordonnée, ce qui facilite leur consultation ultérieure. Ce sont donc des facilitateurs.

Quelles sont les missions d’un documentaliste ?

Les missions d’un documentaliste sont plurielles et gravitent autour de l’information, de sa recherche et de son analyse car toutes les informations ne sont pas d’une fiabilité certaine.

Collecte d’informations

La collecte d’informations sous sa forme brute est l’apanage du documentaliste. En effet, s’il y a bien une chose qui circule incessamment dans une boîte et qui est nécessaire à sa survie, ce sont les informations. Toutefois, ces informations doivent être sûres et ce travail ne peut être fait que par des personnes habiletées. Dans sa quête, il peut recourir aux services juridiques afin de s’assurer que les informations collectées sont légales et peuvent être diffusées sans risques.

Pour cela, le documentaliste commence par répertorier quel type d’informations son employeur a besoin, sur quelle période il faut axer ses recherches et même le public visé. Il établit ce qu’on appelle un rayon de recherche pour ne pas s’égarer et fournir des informations fiables. À partir de ce fichier brut obtenu, il peut maintenant concevoir des documents propres à la structure qui l’emploie. Il n’hésite pas à consulter d’autres personnes ressources.

Production des documents

La seconde grande mission du gestionnaire d’informations c’est la production de documents. Vous verrez des brochures spéciales pour des cabinets d’avocats, des banques ou encore des revues spécialisées avec le logo d’une entreprise. Eh bien ces informations ont suivi un parcours avant d’atterrir là. Pourquoi ne pas tout simplement faire du copier-coller et coller le logo de l’entreprise ?

Toute personne ou entreprise a des valeurs qu’elle défend et une ligne éditoriale bien pensée. De ce fait, tout document portant son nom doit être à cette image. Le documentaliste conçoit donc des synthèses de documents, des revues de presse, des brochures d’information voire des livres pour un public cible en respectant la ligne éditoriale de l’entreprise. Il s’assure de  mettre en avant les valeurs prônées par son employeur.

Stockage et conservation des documents

Avant c’est presqu’à cette mission unique qu’était assigné le documentaliste, surtout dans les bibliothèques. Le stockage d’information n’est aujourd’hui plus ce qu’il était auparavant. Le documentaliste s’adapte à cela et conserve les différents documents produits de façon ordonnée. Il peut créer un dossier sur le serveur de l’entreprise si elle en possède, afin que le personnel puisse avec accès au besoin. Être documentaliste rime donc avec une bonne maîtrise de l’outil informatique. Ces données doivent être protégées.

Veille informationnelle

Une mission qui, prise au sérieux, peut hisser des personnes assez loin. La vieille informationnelle consiste à analyser les tendances, les nouvelles informations diffusées par ses concurrents et d’en tirer de la graine. Du côté du documentaliste, il doit être à l’affût des nouvelles méthodes de diffusion d’informations, les moyens d’en acquérir et se mettre à jour régulièrement.

Une tendance actuelle tend à faire une spécialisation des e-documentalistes. Ceux-ci veillent exclusivement à la documentation en ligne, sur internet. Car il faut s’adapter à l’évolution des technologies et évoluer. Le métier de documentaliste est donc une tâche à prendre avec le plus grand sérieux.

Comment devenir documentaliste ?

Comme tout secteur de métier, un documentaliste suit un cursus académique précis. En plus, il doit être dotée de certaines qualités qui le distinguent d’une personne lambda.

Suivre une formation

Le parcours académique pour devenir documentaliste n’est pas univoque. De façon basique, cela requiert un baccalauréat saupoudré de 02 à 03 années en communication, en gestion de bases de données et d’information. Pour aspirer à des grandes fonctions et d’une double spécialisation, vous pouvez suivre un master 2 qui ouvre plus de portes. Avec ce master, il est possible de devenir professeur documentaliste en concourant pour la fonction publique.

Avoir les qualités requises

En plus de la formation pour devenir documentaliste qui est assez rigoureuse, celui-ci doit avoir des qualités qui le distinguent. En tête de liste, se situe la maîtrise de l’outil informatique. En effet, pour être à la pointe de l’évolution et servir convenablement l’employeur, cet aspect est on ne peut plus important. La rigueur et la curiosité doivent être son apanage. Certaines informations ne peuvent être obtenues sans curiosité.

Vu qu’il effectue une fouille informationnelle et produit des rapports, il doit avoir un très grand esprit de synthèse et d’analyse. De très bonnes qualités rédactionnelles sont également un must have, il en va de l’image de l’employeur. Pour approcher d’autres collaborateurs et prendre subtilement des informations, ce professionnel doit avoir un bon relationnel et le sens de l’écoute active bien développé.

En somme, le métier de documentaliste n’est pas si simple comme tout le monde le pense. Il nécessite une curiosité et une très bonne ouverture d’esprit, un amour profond pour la culture et un esprit de synthèse. Il peut travailler en tant qu’indépendant ou dans des entreprises publiques et établissements scolaires. Sa rémunération oscille entre 1500 et 2500 euros et les possibilités d’évolution sont plurielles telles que gestionnaire d’informations stratégiques.

Nos dernières Fiches Métiers : Communication - Journalisme - Marketing

FuturMétier